En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

actuellement - Hans Reichel (1892-1958), lumières intérieures à venir - Modernités Portugaises 2021 - Martin Guillaume Biennais 2021 - Paul Durand-Ruel et le post-impressionnisme 2021 - Marie-Noëlle de La Poype 2020/21 - Christelle Téa 2019 - LUIS MARSANS 2019 - Charlotte de Maupeou 2019 - MARKUS LÜPERTZ 2019 - Eric liot 2019 - DANS L'ATELIER DU PEINTRE au XIX EME 2018 - La Beauté des lignes 2018 - La Porte des rêves
2019 - Charlotte de Maupeou

2019 - Charlotte de Maupeou

22 juin 2019 - 30 septembre 2019

A L'Orangerie

A l'orangerie

La peinture nous aide à comprendre le monde qui nous entoure, celle de Charlotte de Maupeou nous le fait aimer d’emblée.

Elle n’hésite pas à peindre à même le sol - ou l’herbe des champs - pour saisir le défilement des nuages dans le ciel, le souffle du vent, la lumière d’un petit matin, d’une fin d’après midi d’été ou le plongeon de sa chienne dans un étang. Car elle n’est jamais aussi heureuse qu’à la campagne, au milieu des courants d’air.

Mais Charlotte n’est pas que cela et ne veut pas forcément tout donner tout de suite. Une solide formation – elle est diplômée des beaux-arts de Paris, du Royal College of Art of London et a résidé deux années comme artiste membre à la Casa de Velazquez à Madrid - lui permet de « s’attaquer » aux grands maîtres de l’histoire de l’art.

Si elle ose se confronter aux œuvres « intouchables » de Vermeer, Franz Hals, Vélasquez, Poussin ou encore Manet, elle le fait souvent en grand mais avec légèreté, espièglerie… juste pour essayer de regarder, comprendre et leur rendre hommage !

L’exposition à la Propriété Caillebotte vous permettra de découvrir ou mieux connaître le travail de cette artiste au regard bleu, ici et ailleurs, qui nous fait voir autrement, au sourire farceur qui nous emmène un peu plus loin et au rire qui nous appelle à l’humilité.

orangerie 14h - 18h30

Billetterie